CONTROLEUR CIRCULATION AERIENNE

La formation des Contrôleurs de la Circulation Aérienne (CCA) est une formation à caractère professionnel.
Au sein de l'ASECNA, les CCA assurent le contrôle de la circulation aérienne dans les aéroports et les centres de contrôle en route

Métier du Contrôleur de la circulation aérienne
Le contrôleur de la circulation aérienne utilise ses compétences et son jugement pour diriger et amener en toute sécurité les avions à leurs destinations.
Il travaille de manière permanente à rendre le ciel plus sûr. Les Contrôleurs de la Circulation Aérienne (aérodrome/Approche) travaillent dans les tours de contrôle ou les centres de contrôle d'approche.
Les contrôleurs d’aérodrome
Ils travaillent dans une tour de contrôle, une vigie leur offrant une vue panoramique sur l’aéroport et son voisinage immédiat. Ils assurent la gestion du trafic sur le parking, les voies de circulation, les pistes d’atterrissage et dans un circuit au voisinage de l’aéroport. Ils donnent aux pilotes les instructions de roulage au sol, les autorisations de décollage et toutes les instructions nécessaires à la sécurité et à la fluidité du trafic sur la plate-forme. Ces instructions sont basées sur leur propre visualisation de la situation, à partir de la vigie, et sur leur expérience. Ils s'assurent ainsi de la sécurité des vols dans les phases sensibles que sont le décollage et l'atterrissage. La gestion de l'occupation des pistes demande une connaissance pointue des performances des avions.
Les contrôleurs d’approche
Ils travaillent dans une salle à proximité des tours de contrôle. Ils sont responsables de la séparation des avions au départ, à l'arrivée et à l’approche et de la sécurité des avions à proximité de l'aéroport. Ils donnent aux pilotes les instructions et autorisations nécessaires pour assurer la fluidité du trafic tout en garantissant la séparation minimale exigée dans leur zone de responsabilité se situant entre celle du contrôleur tour et celle du contrôleur du centre en route.
Les conditions pour exercer ce métier
Les compétences techniques de base :
Communiquer des informations aux aéronefs concernant le trafic aérien, la météo, la température, l'état des pistes... Guider les aéronefs dans un espace aérien contrôlé. Déclencher les processus d'urgence ou la procédure d'alerte (perte de contact radio ou radar, incidents intervenant sur l'aéroport...) en cas de nécessité.
Les capacités liées à l'emploi :
Se conformer à des procédures rigoureuses liées à la circulation et à la réglementation aériennes.  Maintenir de façon permanente une vigilance soutenue. Avoir un esprit d’initiative, rapidité d’action et sureté de jugement. Traiter simultanément de nombreuses informations. Prendre des décisions importantes et rapides ayant des conséquences sur les avions et les hommes. Avoir une capacité de concentration et maitrise de soi. Avoir le goût des responsabilités et du travail d’équipe. Etre apte physiquement à l’emploi.
Conditions de travail
La fourniture des services de la circulation aérienne est permanente et elle s'effectue en horaires réguliers par service de quart, avec des vacations pendant les heures de nuit, les dimanches et jours fériés. Le contrôleur travaille en horaires décalés car le service fonctionne sept jours sur sept et 24 heures sur 24.
Comme le pilote le contrôleur aérien tient la vie des de tous les occupants d’un avion entre ses mains il doit être en parfaite condition physique et nerveuse. Il communique en anglais avec les pilotes dans la plupart des cas.
Évolution professionnelle
Par la voie de la promotion interne, les contrôleurs peuvent accéder à des postes d’encadrement dans un centre opérationnel ou à la Direction Générale de l’ASECNA.
Déroulement de la formation
La formation débute par une immersion en pays anglophone (Afrique du Sud) pour une durée variant entre 2 à 4 mois, suivant le niveau OACI en anglais de l’élève.
Les candidats ayant justifié d’un niveau 4 en anglais sur l’échelle de l’OACI après l’immersion sont autorisés à suivre la formation de contrôleur de la circulation aérienne à l’EAMAC. La durée de cette formation est de 14 mois. L’enseignement est théorique et pratique sur simulateurs de contrôle d’aérodrome, d’approche avec procédures etmoyens de surveillance. Ce cycle est un cycle particulier de l'exploitation de la navigation aérienne, il est divisé en deux parties:

CCA-P (Contrôleur de la Circulation Aérienne - Aérodrome/Approche) durée : 14 mois

CCA-R (Contrôleur de la Circulation Aérienne - en-Route) durée : 6 mois

Enseignement : cours théoriques et pratiques.
Effectif maximal : 16

Conditions d’inscription
Candidats externes :

Être titulaire d’un Diplôme Universitaire scientifique ou Technique de niveau minimum BAC+2 ;

Être âgé de vingt (20) ans au moins et de vingt-six (26) au plus au 31 décembre 2013.
Candidats internes;

Être opérationnel dans un service technique de l’Agence : NA – IRE – MTO ;

Être titulaire d’un Diplôme Universitaire Scientifique ou Technique de niveau minimum BAC+2 ou d’un diplôme de Technicien Supérieur de l’EAMAC ;

Avoir une ancienneté de trois (03) ans au moins à la date du concours ;

Être âgé de quarante-cinq (45) ans au plus au 31 décembre de l'année qui précède l'année de la candidature.

Satisfaire aux conditions d'aptitude physique et mentale attestées par un certificat d'un médecin agréé (Attestation de classe 3 cf. Annexe 1 de l'OACI).

ECOLES ASECNA

Gallery

Nous joindre

544, avenue du Président Karlt Carsten
Niamey
PB: 746 NIGER
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tel: (+227) 20 72 36 62

Fax: (+227) 20 72 22 36